L’épargne salariale en 2016 : un bilan à mi-parcours positif

20 octobre 2016 - Études et chiffres

Au 1er semestre 2016, les versements nets ont doublé pour atteindre 3 milliards d’euros. Ceci est dû à la fois à la hausse des souscriptions (+12%) et à la baisse des rachats (-8%).

L’investissement par défaut de l’intéressement dans le PEE suite à la Loi Macron a très probablement contribué à la hausse de 30% des versements de l’intéressement.

Concernant les supports de placement :

  • Les fonds diversifiés(1) (74 milliards d’euros, +2% sur un an) représentent 63% des encours contre 37% pour les fonds d’actionnariat salarié (43 milliards d’euros, -9% sur un an).
  • Les fonds ISR(2) représentent 21,7 milliards d’euros (+2 % sur un an). Un euro sur trois est donc ISR (hors actionnariat salarié).
  • Les placements dans les FCPE solidaires (5,4 milliards d’euros) progressent de 5 % sur un an.

Retrouvez les chiffres clés en infographie

L'épargne salariale au 30 juin 2016

(1) Les fonds « diversifiés » au sens de l’épargne salariale sont ceux qui sont minoritairement investis en titres de l’entreprise où travaille le salarié. Ils peuvent être des fonds actions, obligations, monétaires…

(2) Investissement Socialement Responsable

Source : AFG Octobre 2016